Dans le « langage de la roche » édité par les écologistes de l’Euzières, on apprend que « Le Languedoc oriental est donc une sorte d’immense amphithéâtre tourné vers le soleil » et que le panorama de la Vaunage est une dépression résultant d’une inversion de relief typique avec un cœur tendre (marnes valanginiennes) et un intérieur comblé de dépôts fertiles de piedmont.

Ces terrains, mélange d’argile et de calcaire ont leur importance car dans le bassin de la Vaunage (vallée entre Nîmes et Sommières) les eaux de ruissèlement ont déposé dans ces parties basses des fragments calcaires et des limons plus ou moins argileux.

Le Puech Chaud, lieu-dit du vignoble du Clos des Calades, se situe sur le Hauterivien Inferieur (Secondaire), calcaires (gris et bicolores), limono-argileux et marnes.

Dans cet amphithéâtre, les vignerons de Langlade cultivent un vin authentique marquée par la fraîcheur et la minéralité.